SECTION SCIENCES ECONOMIQUES

 

Menu Section Sciences Economiques

| Mathématiques financières| | Economie générale | | Economie et organisation des entreprises
Statistiques| | Droit| | Comptabilité| Ressources Room|

Economie et organisation des entreprises

Session exceptionnelle juin 96

Document 1

Une critique de l'organisation de type taylorien

Voici l'opinion d'un dirigeant japonais parlant de l'industrie occidentale:

"Vos organisations sont tayloriennes (…) Vous êtes totalement persuadés de faire bien fonctionner vos entreprises en distinguant d'un côté les chefs, de l'autre les exécutants; d'un côté ceux qui pensent de l'autre ceux qui vissent.

Pour vous, le management c'est l'art de faire passer convenablement les idées des patrons dans les mains des manœuvres.

Nous, nous sommes post-tayloriens ; nous savons que le business est devenu si compliqué, si difficile et la survie d'une firme si problématique, dans un environnement de plus en plus dangereux, inattendu et compétitif, qu'une entreprise doit chaque jour mobiliser toute l'intelligence de tous pour avoir une chance de s'en tirer"

Source: Economie d'entreprise 1ère G, Foucher.

Questions:

1) Quelle est la principale critique adressée par le dirigeant japonais à l'organisation taylorienne ?

2) Citez d'autres limites de cette organisation

3) Quelle est la solution proposée par le dirigeant japonais?

Document 2

La fonction achat aujourd'hui

Savez-vous combien il y a de pièces dans le tableau de bord d’une voilure ? 350. Et l'achat de chacune d'elles fera l'objet pour le constructeur d'une véritable négociation. Sans oublier de surveiller les nouvelles technologies".

(...) Et ne dit-on pas que le directeur général de Renault s'étonnait que sur les 14 milliards de francs de pertes, 8 milliards soient imputables aux achats ?

(...) Les achats, qui globalement représentent 30 % du prix de vente avant 1970 et 50 % actuellement, atteindront vraisemblablement 70 % à l'horizon 1992.

(...) Le progrès technique, la robotisation, l'arrivée de la production assistée par ordinateur ont permis de réduire nombre de charges salariales, et, par voie de conséquence, une bonne part des coûts de fabrication. La part des produits achetés dans le chiffre d'affaires augmente, tout naturellement.

Source: Economie d'entreprise 1ère G. Fouchet: '"

Questions:

1) Quels sont les principaux éléments sur lesquels portent les négociations d'achat?

2) Décrivez brièvement le processus d'achat.

3) Quel est le principal facteur qui explique l'importance croissante de la part des achats dans le chiffre d'affaires?

Document3

La gestion des stocks: des progrès récents mais décisifs ...

Bien que les problèmes de stocks soient aussi vieux que le monde, l'histoire des techniques de gestion de stocks n'est que contemporaine. La genèse de ces méthodes est une formule mathématique élémentaire, dite de la "quantité économique". Depuis son apparition, elle exerce une véritable fascination par sa simplicité et une certaine robustesse à l'usage. Cependant, les gestions scientifiques de stocks ne s'implantèrent dans les entreprises qu'après la seconde guerre mondiale, avec la commercialisation des premiers ordinateurs. Jusqu'au début des années soixante-dix, seuls les stocks de distribution recevaient la plus grande attention, tant des théoriciens que des praticiens et des concepteurs logiciels. Au cours des dix dernières années, l'avènement des nouvelles générations de calculateurs a rendu accessible une puissance et une vitesse de calcul considérables à un coût d'unité centrale faible, eu égard à t celui de développement et de maintenance des programmes. Dans ce contexte, on a vu grandir un intérêt pour une gestion spécifique des stocks de fabrication, plus élaborée que sur le plan des moyens informatiques. Le nombre .des entreprises dans les pays fortement industrialisé qui ont déjà adoptés ce mode de gestion est si important qu'il a incité les principaux constructeurs d'ordinateurs à consacrer des efforts massifs à la création de logiciels appropriés.

Source: Economie d'entreprise J ère G. Nathan Technique.

Questions:

1) Expliquer la notion de "quantité économique" ?

2) En quoi consiste la gestion matérielle des stocks ? ,

3) Quel est l'apport de l'outil informatique dans le domaine de gestion des stocks?

Corrigé

Document1

1) La principale critique adressée par le dirigeant japonais à l'organisation taylorienne est la séparation entre travail de conception et travail d'exécution.

2) Les autres limites de cette organisation sont le désintéressement des salariés (travail répétitif), l'absentéisme,

3) La Solution proposée consiste à faire adhérer le personnel exécutant à la définition des objectifs de l'entreprise.

Document 2

1) Les principaux éléments de la négociation sont: la qualité des produits, leurs prix, les délais de livraison, les modes de paiement, ...

2) Processus d'achat: identification des besoins, choix des fournisseurs, passation de la commande, réception et ..

3) L'augmentation de l'importance de la part des achats dans le chiffre d'affaires, s'explique essentiellement par le progrès technique permettant la réduction de la part des coûts salariaux dans ce dossier.

Document 3

1) Quantité économique: quantité optimale permettant de rendre minimum le coût total de la gestion des stocks.

2) La gestion matérielle des stocks permet de fournir immédiatement les articles demandés et de renseigner à tout moment sur l'état du stock.

3) l’outil informatique permet de faciliter la gestion des stocks, grâce à des logiciels de plus en plus performante, rapidité des traitements, établissement automatiques des inventaires...)

Annuaire | Forum | A propos | Contact
sajidahmedd7@gmail.com /Tous droits réservés