SECTION SCIENCES ECONOMIQUES

 

Menu Section Sciences Economiques

Ressources Room

     
   
     
   

I -Pourquoi échanger ?

1)Protectionnisme et libre échange

Deux doctrines opposées existent en matière de commerce international :
Le libre échange : libre circulation des marchandises et des services, suppression de toutes barrières douanières et/ou tarifaires.
Le protectionnisme : les produits nationaux sont protégés par des droits de douane élevés ou des normes contraignantes, des quotas, etc.
Le protectionnisme a été dominant jusqu'à la 2ème guerre mondiale, alors qu'aujourd'hui la doctrine du libre échange domine. Il existe un organisme chargé du développement du libre-échange au niveau mondial : l'OMC. (Voir fiche sur les événements de Seattle)
Cependant, le protectionnisme existe encore, dans certains domaines ou de façon déguisée (Ex : le cinéma en France, l'embargo sur le bœuf britannique, les mesures anti-roquefort américaines)

2)Nécessité des échanges

Échanger est une obligation : aucun pays n'est auto-suffisant. Il a besoin d'importer les produits qu'il ne peut pas fabriquer lui-même. Il exporte ceux que ne possèdent pas les autres pays.
Échanger est un avantage : c'est la théorie des avantages comparatifs. Même si on est performant pour tous les produits, il est avantageux de se spécialiser. (Produire en grande quantité permet les économies d'échelle). Une fois spécialisés, les pays doivent nécessairement commercer les uns avec les autres.

II -Analyse des échanges de la France

1)Mesure des échanges

L'outil qui sert à évaluer les échanges sont les différentes balances.
=> On fait la différence entre les importations et les exportations et on obtient un solde. La plupart des pays recherchent un solde positif (cela signifie exporter plus qu'on importe)
Les principales balances calculées sont :

  • La balance commerciale : elle ne concerne que les échanges de marchandises.
  • La balance des invisibles : elle concerne l'échange des biens immatériels (services, revenus du capital, etc.)
  • La balance des transactions courantes : elle regroupe les résultats des deux balances précédentes (marchandises + services)

2)Situation de la France

La France est le 4ème exportateur mondial (1-USA 2-Allemagne 3-Japon)

a - Principaux partenaires

Il s'agit des pays développés, en particulier les pays européens, 2/3 des échanges (1er partenaire : l'Allemagne) + les États-Unis

b - Solde de la balance

Jusqu'en 1993, le commerce extérieur français est déficitaire
← L'industrie n'était pas compétitive + importations pétrole/gaz
Inversion de tendance depuis 1993 : le commerce extérieur est en excédent
← Augmentation des exportations sur nos points forts, baisse du déficit énergétique (baisse du pétrole + électricité nucléaire)

c - Principaux produits échangés

Produits leaders : agriculture/agroalimentaire, biens d'équipement professionnels, transports et télécoms
Produits déficitaires : Énergie (pétrole), biens de consommation courante, équipement ménager (concurrence des nouveaux pays industrialisés = Asie, Brésil)

3) Action de l'État

L'objectif de l'État est de limiter les importations et de développer les exportations.
Il peut :

  • Adopter une attitude protectionniste : droits de douanes, normes, quotas, etc.
  • Jouer sur le taux de change de la monnaie
  • Créer des accords avec un nombre de pays limité

Ex : l'Union Européenne, l'ALENA (Mexique + USA + Canada)
Il y a souvent libre échange à l'extérieur de la zone et protectionnisme en dehors

4) Synthèse