SECTION SCIENCES ECONOMIQUES

 
Indispensable ! Pour afficher la partie des mathématiques, télécharger et installer MathPlayer si vous naviguez avec Internet explorer 6 ou plus
 
Les utilisateurs de Mozilla firefox, doivent télécharger et installer les fonts mathématiques
 

Par Mr Younes Lachhab

Un grand merci pour vous tous:
Madariss remercie tous ceux qui ont bien voulu contribuer à enrichir ce volet . ceux qui consultent, et qui en parlent autour d'eux et tous ceux qui nous font parvenir leurs remarques et leurs suggestions. Un grand merci pour le premier collaborateur Mr Younes Lachheb professeur au Lycée Mohamed six Anassi pour son éffort et la qualité de son travail.

 

La stratégie et la croissance   |La planification stratégique  |Le compte  |Les composantes du résultat  |Finalités, buts et objectifs des organisations  |Introduction aux travaux de fin d’exercice   |Les travaux d'inventaire  |Les amortissements  |Les pourcentages  |Vocabulaire  |Les stratégies primaires  |Les stratégies secondaires  |Exercice  |Exercices sur le bilan   |Correction application I CPC  | Correction application II CPC

 

Première partie:La stratégie et la croissance:



Les notions de stratégie et de croissance sont au cœur de l’activité de toute entreprise se voulant performante dans son environnement, d’où la nécessité d’essayer de cerner les différentes dimensions qu’elles sous-tendent.

I-Nécessité d’une stratégie pour l’entreprise:
A-La notion de stratégie:
1-La combinaison des moyens de l’entreprise pour atteindre ses objectifs:
a-La survie et le devenir de l’entreprise:
De nos jours, les entreprises opèrent dans un environnement de plus en plus concurrentiel. La mondialisation des échanges, le développement des moyens logistiques que cela soit à l’échelle internationale ou nationale ainsi que la grande évolution que connaissent les NTIC (Nouvelles technologies d’information et de la télécommunication) ont tous permis l’exacerbation (aggravation) de la concurrence entre les entreprises.
Donc pour survivre, l’entreprise doit opter pour une vision claire qui lui permettra de rester concurrentielle sur son marché. Cette vision n’est possible qu’à travers la mise en place d’une stratégie.
La stratégie: du grec stratos qui signifie « armée » et ageîn qui signifie « conduire ».
* L'art de coordonner l'action de l'ensemble des forces de la Nation - politiques, militaires, économiques, financières, morales… - pour conduire une guerre, gérer une crise ou préserver la paix.
* Par extension, l'élaboration d'une politique, définie en fonction de ses forces et de ses faiblesses, compte tenu des menaces et des opportunités, dans d'autres domaines que celui de la défense, notamment dans les activités économiques (stratégie commerciale, industrielle, financière etc.).
Toute entreprise est amenée à élaborer un diagnostic stratégique lui permettant d’identifier les opportunités et menaces qui se présentent à elle ainsi que les forces et les faiblesses dont elle dispose.

Le modèle LCAG :(Learned, Christensen, Andrews, Guth en 1969)

Connu également sous l’appellation de l’analyse SWOT (strength, weaknesses, opportunities and threats).

b-Les caractéristiques de la stratégie:

*Tactique :Art de disposer et de faire mouvoir les troupes au combat.
[sens figuré] Moyens dont on se sert pour parvenir à un résultat.
Contrairement à la tactique dont l'enjeu est local et limité dans le temps (gagner une bataille), la stratégie a un objectif global et à plus long terme (gagner la guerre par exemple). La stratégie engage l’entreprise sur le long terme et vise à réaliser ses finalités. Les décisions qu’elle induit sont difficilement réversible ;
* La stratégie concerne les relations de l’entreprise avec son environnement:elle vise à obtenir une position satisfaisante parmi les concurrents ;
* Les décisions stratégiques sont du domaine de la direction générale (sommet hiérarchique). Elles se distinguent des décisions tactiques par l’importance des problèmes posés.
(Texte sur politique, stratégie et tactique, page 14).
2-Composantes de la stratégie:
a-Stratégies externes et stratégies internes:

•Les stratégies externes prennent en considération l’entreprise dans ses relations avec son environnement. L’environnement de l’entreprise rassemble tous les acteurs économiques, juridiques démographiques, socioculturels et technologique. Autrement, l’environnement de l’entreprise est constitué de l’ensemble des organisations, des acteurs et des faits dont l’existence est susceptible d’influencer le comportement et les performances de l’entreprise.
*Le micro-environnement:il se compose d’acteurs qui ont une influence directe sur l’entreprise à cause des relations étroites qui les lient (fournisseurs, clients, concurrents, produits substituts et entrants potentiels) ;
*Le méso-environnement:se définit comme l’ensemble des acteurs qui, par leur décisions, sont en mesure d’influencer spécifiquement les relations économiques dans le secteur ;
*Le macro-environnement:correspond à l’ensemble des tendances de la société dans son ensemble.
•Les stratégies internes s’appliquent aux rapports humains au sein de l’entreprise. Elles concernent la répartition des pouvoirs de décision et des tâches, le degré d’autonomie de chacun, les modalités de coordination…

b-Stratégie d’ensemble et stratégie fonctionnelles:
La stratégie globale de l’entreprise est l’ensemble cohérent et structuré de sous-stratégies fonctionnelles (selon les fonctions : production, commerciale, financière, approvisionnement, recherche et développement, sociale…). Chaque stratégie fonctionnelle vise certains objectifs.
Ex: Nouvelle technologie pour se lancer dans une nouvelle activité (stratégie de production).
B-les finalités de l’entreprise:
La mise en place d’une stratégie doit se faire selon un système d’objectifs précis, réalistes et dont l’échéance est connue.
1-Finalités économiques:
Les finalités économiques sont différentes et multiples, on peut en citer:
*Les objectifs de chiffre d’affaire et de bénéfice:global, par produit, par secteur, par vendeur…
*Les objectifs de vente en volume: par produit, activité totale…
*Les objectifs de par de marché;
*Les objectifs de prix et de coûts;
*Les objectifs de sécurité et de flexibilité…
2-Finalités sociales:
L’entreprise est en interaction avec différentes composantes de son environnement notamment la société civile et le personnel qu’elle emploie. Elle est donc sensée les prendre en considération dans sa stratégie, abstraction faire de ses objectifs économiques.
a- La responsabilité sociétale de l’entreprise:
La responsabilité sociétale est l’engagement de l’entreprise vis-à-vis de son environnement. L’entreprise n’est pas redevable uniquement aux actionnaires mais aussi à ses partenaires socio-économiques (clients, fournisseurs, collectivités locales…).
Le passage d’une approche stockholders à une approche stakeholders.
b- La responsabilité sociale :
L’entreprise est censée prendre en considération dans sa stratégie ses responsabilité sociales (vis-à-vis de ses ressources humaines) en matières de code de travail, des règles d’hygiène, des obligations sociales (CNSS, mutuelles, assurances…).

II-les fondements de la démarche stratégique:
La démarche stratégique commence par une étude minutieuse des compétences distinctives de l’entreprise (ou cœur de compétence), c'est-à-dire par la définition de son métier ainsi que sa mission. Ensuite, on procède à une analyse du potentiel de la firme.
A-Mission et métier:
1-Mission de l’entreprise:
Peter Drucker observait déjà en 1973 que "la plus importante raison de frustration et d'échecs dans les entreprises provient d'une réflexion insuffisante de la raison d'être de l'entreprise, de sa mission". Cette réflexion est toujours d'actualité et beaucoup trop d'entreprises négligent le pouvoir et la portée d'une mission d'entreprise bien formulée.
Qu'est-ce qu'une mission d'entreprise?
Une définition possible de la mission d'entreprise est "la définition de sa raison d'être, de sa vocation, l'aspiration suprême qu'elle tente continuellement d'atteindre". L'énoncé de cette mission est en général une phrase ou un paragraphe qui formule cette raison d'être sous une forme un peu vague mais durable et qui est donc un repère stable dans le changement quotidien. (Exemples page 18).
2-Le métier de l’entreprise :
Le métier de l’entreprise est son savoir-faire, il répond à la description de ses compétences distinctives. C'est-à-dire celles qui lui permettent de se distinguer par rapport à ses concurrents. Les sources de compétences sont nombreuses et diffèrent d’un secteur d’activité à un autre.
B-L’analyse du potentiel:
L’analyse du potentiel correspond à un diagnostic des forces et faiblesses de toute l’entreprise ainsi qu’à l’identification des facteurs clés de succès.
1-L’évaluation des facteurs clés de succès :
Les facteurs clés de succès (FCS) sont des paramètres stratégiques dont la maîtrise conditionne le succès d'une entreprise par rapport à ses concurrentes. Identifier les FCS qui régissent le secteur dans lequel l'entreprise évolue, lui permet de comprendre sur quels leviers elle devra agir pour être performante.

Ces FCS sont différents d'un secteur à un autre et peuvent concerner différents aspects :
•Caractéristiques propres aux produits;
•Qualité de la relation entre l’entreprise et les acheteurs ;
•Position de l’entreprise sur le marché;
•Capacité de l’entreprise à valoriser son activité.

2-L’évaluation des forces et faiblesses de l’entreprise:
Une fois les facteurs clés de succès déterminés, l’entreprise doit les hiérarchiser de manière à définir ceux qui vont dominer le métier. Il conviendrait ensuite de déterminer, après une analyse interne, les forces de l’entreprise pour les capitaliser ainsi que ses faiblesses pour les combler.