Tronc commun   |  Première année |  Deuxième année


 
 


 

Epreuve globale du 2ème semestre

Ismène: J'ai bien pensé toute la nuit. Tu es folle.
Antigone: Oui.
Ismène: Nous ne pouvons pas.
Antigone, après un silence, de sa petite voix. Pourquoi?
Ismène: Il nous ferait mourir.
Antigone: Bien sûr. Lui, il doit nous faire mourir, et nous, nous devons aller enterrer notre frère.
C'est comme cela que ç'a été distribué. Qu'est ce que tu veux que nous y fassions?
Ismène: Je ne veux pas mourir.
Antigone (doucement): Moi aussi j'aurais bien voulu ne pas mourir.
Ismène: Ecoute, j'ai bien réfléchi toute la nuit. Je suis l'aînée. Je réfléchis plus que toi. Toi, c'est ce qui
te passe par la tête tout de suite, et tant pis si c'est une bêtise. Moi, je suis plus pondérée. Je réfléchis.
Antigone: Il y a des fois où il ne faut pas trop réfléchir.
Ismène: Si Antigone, Antigone. D'abord c'est horrible, bien sûr, et j'ai pitié moi aussi de mon frère,
mais je comprends un peu notre oncle.
Antigone: Moi je ne veux pas comprendre un peu.
Ismène: Il est le roi, il faut qu'il donne l'exemple

                                                                               Jean Anouilh, Antigone,  Table ronde

Compréhension et langue:

1) Situez la scène.
2) Quel est le lien de parenté liant les deux personnages?
3) De quoi parlent-elles?
4) Ont-elles le même point de vue? Justifiez leurs points de vue.
5) Qu'est ce qui les rapproche et qu'est qui les oppose? 
6)  "c'est comme ç'a que cela a été  distribué", distribué par qui?
7) Mettez cette phrase au discours indirect:
"  Il nous ferait mourir" a dit Ismène.
8) " Il faut qu'il donne l'exemple "
a-  Qu'est ce qu'elle exprime cette phrase?
b- Remplacez 'il faut par un synonyme      
9) Quelle est le genre de cette œuvre?
 10) Qui est l'auteur de cette œuvre? Présentez-le en quelques lignes.

Corrigé:

1) Cette scène fait partie de l'exposition.  Les deux sœurs, Antigone et Ismène, congédient la nourrice pour parler en tête à tête.
2) Ce sont deux sœurs.
3) Elles parlent de l'enterrement du cadavre de leur frère Polynice.
4) Non, elles n'ont pas le même point de vue. Antigone est prête pour enterrer son frère alors qu'Ismène a peur de la mort.
5) Toutes les deux ont pitié de leur frère; elles aimeraient le voir enterré. Mais l'une est prête à tout pour laisser son âme reposer dans sa tombe alors que l'autre préfère réfléchir et ne pas défier le roi.
6) C'est comme ça que cela a été distribué par le destin.
7) Ismène a dit qu'il ferait mourir.
8) a- Cette phrase exprime l'opposition.
    b-Il faut= Il doit donner l'exemple.
9) C'est une pièce de théâtre, une tragédie.
10) L'auteur est Jean Anouilh, dramaturge et metteur en scène français, né à Bordeaux en 1910 et mort en 1987.  Antigone en 1944.

 

 

 

Antigone de Jean Anouilh || La boîte à merveilles d’ Ahmed Sefrioui || Salle du régional || Le dernier jour d’un condamné de Victor Hugo